Philip D. Jaffé élu au Comité des droits de l’enfant de l’ONU

Le professeur Philip D. Jaffé a été élu au Comité des droits de l’enfant par les Etats parties à la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant le 29 juin 2018. Le Réseau suisse des droits de l’enfant félicite le prof. Jaffé pour son élection.[En savoir plus]

Le Réseau suisse des droits de l’enfant compte maintenant 50 membres

le nombre de membres du Réseau suisse des droits de l’enfant atteint un nouveau sommet avec 50 organisations ! [En savoir plus]

Droits de l’enfant au Parlement

Rétrospective de la session d'été 2018[En savoir plus]

L’étude Optimus sur les mauvais traitements envers les enfants en Suisse montre une claire nécessité d’agir.

Le 12 juin l’UBS Foundation a publié les résultats du troisième cycle de l’étude Optimus sur les mauvais traitements envers les enfants en Suisse. L’étude révèle que chaque année 30 000 à 50 000 enfants entrent en contact avec des organisations de protection de la l’enfance car ils sont victimes...[En savoir plus]

Candidature suisse pour le Comité des droits de l’enfant

Le 29 juin 2018 les etats partis de la convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant éliront neuf nouveaux membres du Comité des droits de l’enfant. Avec le Prof. Philip D. Jaffé un candidat suisse se présente également aux élections.[En savoir plus]

Non-discrimination des enfants handicapés

Le Comité des droits des personnes handicapées a publié une observation générale sur l’égalité et la non-discrimination des personnes handicapées. Elle contient également des dispositions sur les droits des enfants. [En savoir plus]

Pour l’heure, pas de durcissement de la législation pour les sans-papiers : La CSSS-CN retire sa motion

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS-CN) a retiré sa motion « Pour une législation cohérente pour les sans-papiers » le 18 mai. [En savoir plus]

Droits de l’enfant au parlement

Aperçu de la session d’été 2018[En savoir plus]

Les enfants ont des questions et des droits – à nous d'y répondre!